La 3ème édition des Ouchy Film Awards a eu lieu au Cinéma Bellevaux, du 28 au 30 mars 2019

LAURÉATS

MEILLEUR FILM
The Last Well, de Filip Filkovic, Croatie

MEILLEUR SCÉNARIO
Satan, de Carlos Tapia, Suisse

MEILLEURE PHOTOGRAPHIE
Yellow’s Anxiety, de Viola Folador, Italie

MEILLEUR-E ACTEUR-TRICE
Wolfram Berger dans The Father Of Art, de Freddy Macdonald, Suisse

MEILLEURE ANIMATION
Cat Noir, de O’Neil Burgi, Suisse

PRIX DU PUBLIC
Dispersion, de Nikita Trocki, Belgique

 


Le Jury 2019:

Bruno Quiblier, directeur de l’association Base-Court pour la promotion et la diffusion des courts métrages.
Manon Emmenegger, assistante de production à Alva Films
Natalia Signoroni, directrice du FIFEL (Festival international de film sur l’énergie, Lausanne).
Vincent Bossel, réalisateur

Photo: Roman Khomchuk


Films en compétition:

Meilleur film
Leo Johnson, d’Evan Bluestein, États-Unis
The Last Well, de Filip Filkovic, Croatie
The Way Home, de Federico Olivetti, Italie
The Sutherland School, d’Inaki Velasquez, Chili
Before Oblivion, de Ferenc Rakoczy, Suisse
Skin, d’Inaam Attar, Liban
Death (And Disco Fries), de Dennis Cahlo, États-Unis
The Strategy Of Water, de Fabio Pellegrinelli, Suisse

Meilleur scénario
Alzhaïmour, de Pierre Van De Kerckhove, Belgique
Dispersion, de Nikita Trocki, Belgique
Ur Dead To Me, de Yonoko Li, Nouvelle-Zélande
Hunters And Gatherers, de Andreas Ramm, Allemagne
May Day, d’Olivier Magis et Fedrik De Beul, Belgium
Screen Cowboy, de Morgan Guering, France
Exploding Feelings, de Christina De Leon, États-Unis
Satan, de Carlos Tapia, Suisse

Meilleure photographie
I Will Crush You & Go To Hell, de Fabio Soares et Celia Paysan, France
His Father’s Son, de Iain Appleyard, Australie
All’s Fair, de Mathieu Hussenot, France
Yellow’s Anxiety, de Viola Folador, Italie
Porcelain Stare, de Robin Rippmann, Suisse
The Nine Billion Names Of God, de Filhol Dominique, France
Melody, de Bernard Kordieh, Royaume-Uni
Tabiib (The Doctor), de Jim Savio, États-Unis

Meilleur-e acteur-trice
Leipzig Fairy Tale, de Anais Clerc-Bedouet, Allemagne
Trip, de Pascal Stervinou, France
A Touch Of Aurora, de Aditya Patwardhan, Brésil
Bertrand, de Guillaume Cremonese, France
The Father Of Art, de Freddy Macdonald, Suisse
Next, de Luiza Campos, Brésil
The Silent Child, de Chris Overton, Royaume-Uni
Goodbye Mondays, de Michael Salmon, Royaume-Uni

Meilleure animation
Sand, d’Arjan Brentjes, Pays-Bas
Sunny And Gerd In Spring Cleaning, de Dacosta Bayley, Canada
The Box, de Dusan Kastelic, Slovénie
Game Changer, d’Aviv Mano, États-Unis
Cat Noir, de O’Neil Burgi, Suisse
Home Delivery, de Steven Baltay,  États-Unis
Midnight Runway, d’Alejandro Garza Villanueva, Mexique
Sword And Flower, de Yulan Sun, Royaume-Uni